Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/07/2014

L'écologie chrétienne: remettre les choses dans l'ordre (3)

achilletalon.jpg Résumé des épisodes précédents :  

 Créé à l'image de Dieu, l'homme est supérieur au reste de la CréationDieu se fait connaître par la CréationL'Homme dans sa liberté, est responsable de la Création. Mais suite au péché originel qui désunit, soit j'idolâtre une nature omnipotente, soit je la méprise. Je peux aussi vouloir la maîtriser, la contraindre à tout prix. Que faire donc ? D'abord, on remet la Création au rang de... Création. Ensuite, on fait la paix avec nous même, notre inconscient, notre corps et notre voisin, et enfin on reprend notre place légitime dans la Création.  

La Création doit être respectée comme œuvre de Dieu que nous devons faire croître; nous devons embellir la création et non l'enlaidir. Elle doit être pour nous un moyen de servir les autres et non pas de nous servir nous-même, de mieux connaître Dieu et non de nous mettre à la place de Dieu. 

Comme chrétien, nous avons une responsabilité encore plus grande vis-à-vis de la Création, parce qu'il nous est donné d'y reconnaître la main de notre Créateur.

Le Péché Originel a laissé des traces permanentes: la nature est devenue en partie hostile. Face à cela, Intelligence, Conseil, Sagesse et Connaissance sont de mise (ainsi que aller, toutes les autres vertus et une bonne dose de SVT, de maths et de physiques high level, on sait jamais).

Mieux connaître la nature, pour lutter contre les conséquences du Péché Originel que sont les maladies, les catastrophes naturelles, par les sciences, est un des devoirs de l'Homme. Mais pour garder une juste attitude vis-à-vis de la Création, rien de tel que de se mettre à l'école des contemplateurs en louant le Créateur pour toutes les merveilles qui nous entourent, et en nous offrant nous-même.

Et puis au boulot, hein, comme on dit il faut cultiver son jardin.

VGfmchI.jpg

 

Les commentaires sont fermés.