Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/07/2014

L'Homme et la Création: les conséquences du péché originel (1)

avatar-film-le-plus-couteux-de-l-histoire.jpgLe péché originel a coupé l'unité du monde. Il a d'abord séparé l'Homme de Dieu, puis l'Homme et la Femme (donc divisé l'humanité), et enfin l'Homme et la Création. Les conséquences :

→ L'Homme perd la conscience qu'il est fait à l'image et à la ressemblance de Dieu

→ Il perd le respect qu'il avait pour lui-même

→ Il perd sa place au sein de la Création, et se trouve déséquilibré.

Première attitude possible: l'homme se méprise et la nature est idolâtrée.

L'homme se sent inférieur à la nature, soumis à ses lois, voire mauvais face à une nature qui est bonne. Certes il repère encore qu'il y a du divin qui s'exprime dans la nature, mais il confond Dieu avec la nature: Dieu est partout, en tout, mais de manière non personnelle.

Le film Avatar aussi, que certains ont peut-être vu, donne un très bon exemple de ce panthéisme moderne. L'homme se met à adorer les animaux, les arbres, les astres, les phénomènes naturels... au lieu d'adorer leur créateur. C'est le cas du panthéisme, des cultes animistes, mais aussi new-age (Dieu n'est plus une personne, mais une Force à la Star War si vous l'avez pas vu vous DEVEZ y remédier) ou de certains écologistes malthusiens (l'humanité mauvaise doit être réduite pour préserver la nature)

Welcome Bill Gates et consort.

Les commentaires sont fermés.