Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/06/2014

St Paul 16 : Célibataires ou mariés, même combat !

Episode précédent - Tous les épisodes - Episode suivant

Pour ce qui est des vierges, je n'ai pas d'ordre du Seigneur, mais je donne un avis en homme qui, par la miséricorde du Seigneur, est digne de confiance. Je pense donc que c'est une bonne chose, en raison de la détresse présente, que c'est une bonne chose pour l'homme d'être ainsi. Es-tu lié à une femme ? ne cherche pas à rompre. N'es-tu pas lié à une femme ? Ne cherche pas de femme. Si cependant tu te maries, tu ne pèches pas ; et si la jeune fille se marie, elle ne pèche pas. (1 Co 7, 25-28)

Le verset 25 suscite aussi la curiosité : « Pour ce qui est des vierges, je n'ai pas d'ordre du Seigneur, mais je donne un avis en homme qui, par la miséricorde du Seigneur, est digne de confiance ». Le terme grec pistos, que l'on traduit par confiance ici, peut aussi signifier croyant, ou digne de foi. En d'autres termes, crédible*. La traduction littérale du verset 26 dirait : « Je pense que ceci s'impose beau et bon à cause de la nécessité présente », la nécessité présente se rapportant évidemment à Corinthe au premier siècle : des chrétiens peu nombreux, dans l'attente du Christ**, face aux cultes de prostitution, avec à l'époque un sexe ratio déséquilibré.

Il faut rappeler que Saint Paul n'a pas conscience que son épître sera lu en d'autres temps et dans d'autres lieux. D'un autre côté, ceux qui sont mariés ne doivent pas se délier (« tu as trouvé ta Croix », comme disent les orthodoxes lors des mariages). « N'es-tu pas lié à une femme ? » poursuit le saint, et notons ici, pour ceux qui lisent le grec, que le verbe employé n'est pas un aoriste mais un parfait (comme vu précédemment) ! Saint Paul, par ces mots, ne s'adresse donc pas aux jeunes célibataires qui ne sont pas encore mariés, mais à ceux qui n'ont pas vocation à l'être : il parle d'un état durable.

St Paul Echelle.gifSaint Paul « marche sur deux jambes » : dès lors qu'il y a une transmission du religieux, on doit pouvoir détailler tous les cas de figure, et étudier les deux aspects de chaque chose. C'est la pensée occidentale qui est analogique, et fonctionne comme on grimpe une échelle. L'oriental monte à deux échelles en même temps : un pied sur l'une, un pied sur l'autre. S'il se casse la figure à terme, c'est que Dieu est grand (humour juif).

St Paul humour juif.jpg

 Au verset suivant, on oppose ensuite un aoriste à un parfait : « si tu te maries... si la jeune fille se marie... » vous ne pêchez pas. En d'autres termes : tu es dans l'état de célibat, tu ne pêches pas ; ne cherche pas non plus à en sortir. Mais s'il t'arrive de trouver une femme, tu ne pêches pas non plus*** (et réciproquement pour la jeune fille). Le don du Christ est de toute façon total dans tous les cas. 

---

*Notons que Saint Paul sait qu'il n'est pas vu comme un apôtre à part entière, du fait qu'il n'a pas connu le Christ avant Sa mort et Sa résurrection. Il est souvent confronté, au cours de son ministère, à des critiques virulentes sur ce terrain.

**Dans l'épître aux Thessaloniciens, Saint Paul assure qu'ils ne mourront pas ; ils vivent dans l'attente du retour proche du Christ, et forment souvent des confréries, des associations de vierges. Saint Paul connaît cette pratique au moment où il écrit aux corinthiens.

***Sauf si tu es toi-même une femme, parce que je ne suis pas certaine que Saint Paul approuve totalement l'homosexualité. Dans ce cas, se référer à la parenthèse, en gardant à l'esprit que réciproquement ne signifie pas pareillement #SecondDegré

Les commentaires sont fermés.