Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/12/2015

La République des oiseaux

le_jour_d_apres_tour_eiffel copie.jpgTous les mois désormais, la France se retrouve en état de choc. On déforeste : pour chaque arbre abattu, une volée d'oiseau se pose sur l'arbre voisin. A chaque arbre abattu, la volée est plus consistante. Jusqu'à ce qu'il ne reste plus un seul arbre dans la forêt ; et alors, où les oiseaux voleront-ils ? L'arbre du jour, il nous cache la forêt (peut-être parce que c'est le dernier, je ne sais). C'est le vote FN.

Genre le CHOC, quoi.

Bon enfin, c'est un choc seulement pour ceux qui n'ont pas encore ouvert les yeux sur le front le fond du problème.

Le fond du problème, c'est qu'on est pris dans un système qui s'auto-reproduit. Le but de toute politique ? Etre réélu. Le but de tout électeur ? Voter pour celui qui nous avantagera le plus. Les programmes sont donc des mensonges, et chaque fois qu'ils en prennent conscience - après deux ou trois ans - les électeurs se tournent vers le voisin. Et tout recommence. Sous le dernier arbre du jardin, le serpent se mort la queue et rien ne va plus.

la_guerre_des_mondes.jpgLe Bien Commun ? Il se cache bien au fond des consciences des uns et des autres... Mais il est tellement incompatible avec la somme de nos intérêts particuliers que les électeurs, comme les politiciens, sont aussi schizophrènes que l'inventeur de la théorie des Jeux. Des réformes, oui, mais par un autre et pour les autres.

Seulement voilà, on a atteint l'impasse. Et l'impasse, ce n'est pas le vote FN. Le vote FN, c'est le panneau d'information. C'est la petite voix horripilante du GPS qui dit "vous êtes dans une impasse : faites demi-tour". Bien-sûr, si on continue, on va se prendre un mur.

On ne croit plus dans les partis traditionnels car à la vérité, on sait bien que l'alternance ne résoudra rien. Pour quitter la Matrice il faut un Neo. Pour sortir d'un écosystème fermé il faut plus qu'une alternance, il faut une transcendance. Les électeurs l'ont compris. 

Le problème c'est que le FN aussi a compris la combine et, en bon stratège, il a joué cette carte pour gagner. Une carte de long terme, mais c'était la carte au trésor. Ceci dit, calculer une stratégie électorale quitte à remettre en question son programme, c'est surtout le signe qu'on est bien "dans" le système... Le système qui fait de l'élection la finalité de tout engagement politique. Le système qui va nous tuer. 

Les uns seront déçus, et les autres peuvent se rassurer avec ça. Un peu comme si on vous disait : tout va bien madame, vous n'allez pas mourir du cancer. 

En revanche vous êtes cardiaque.

Les scores du FN aux régionales, c'est l'apocalypse, OK. Sauf que le sens premier d'apocalypse est révélation. Ce n'est pas une catastrophe (ni une solution). Mais il ne faut pas y voir non plus qu'un message. C'est un signe. L'avenir est à notre porte et frappe : pour le pire ou pour le meilleur... "Même les plus sages ne peuvent prévoir toutes les fins"

Et si les petits oiseaux décidaient d'arrêter de sauter d'arbre en arbre pour attaquer la Machine avec leurs petits becs ? Il y aurait du sang sur le pare-brise, c'est certain, et j'espère qu'on trouvera une solution plus pacifique. Mais le bec d'un seul petit oiseau peut user une montagne, pour un peu qu'on lui laisse une seconde d'éternité.

Noël approche. La Vème République ne peut sentir les crèches ? Non, messieurs Baroin, Patin, Couffin, l'odeur, c'est le sapin.

Le dernier arbre de la forêt.

Commentaires

Tiens...
On se sent inspiré par ce que je considère moi-même comme le meilleur épisode de DW ?

Écrit par : L'homme au pull rouge | 11/12/2015

Les commentaires sont fermés.