Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/10/2014

Je suis socialiste non pratiquant.

Je dédicace ce billet à Koz'Toujours qui m'a inspirée !

Comparons l'appartenance politique à l'appartenance religieuse :

Par exemple, voilà mon voisin, qui se dit socialiste. Bon d'abord, il ne vote jamais, ou alors pas socialiste. Oui parce qu'il est socialiste tolérant : c'est quand même bien, ce qu'ils font, les écolos, et le front de gauche au moins ils ont des couilles. Faut être flex' quoi. Ensuite, Hollande, il assume pas. Ce n'est pas son Président. Sa vision de la France n'est pas celle de mon voisin. Et puis bon, les meetings, c'est pas son truc. C'est tout juste s'il regarde les émissions politiques. Je crois qu'il ne sait même pas qui est le président du parti en ce moment. Il a pris sa carte, mais il y a longtemps, et puis d'abord à l'époque c'est un peu ses parents qui étaient derrière si vous voulez mon avis : il était lycéen, c'était cool de manifester, on distribuait des capotes au MJS alors... Evidemment, maintenant, les manifs, ça le fatigue.

Curieusement, il est rarement reconnu comme socialiste (ce qui est une grande souffrance).

Moi ça me fait marrer, parce que je suis catholique. Bon d'accord, je ne prie jamais et je n'ouvre pas ma Bible. Oui parce que je suis un catholique progressiste : c'est quand même bien, ce qu'ils font, les protestants, et les orthodoxes au moins ils ont des couilles. Faut être œcuménique quoi. Ensuite, le Pape, j'assume pas. Ce n'est pas mon Saint Père. Sa vision ringarde de l'Eglise, sa morale à la con, c'est sûr que c'est pas la mienne. Et puis bon, la messe, c'est pas mon truc. C'est tout juste si je lis La Croix chez ma grand-mère à Noël. Je ne sais même pas qui est mon évêque en ce moment. Ou même à quoi il sert. J'ai fait ma communion, quand j'étais petit, mais c'est mes parents qui choisissaient pour moi. J'avais des amis, on s'éclatait au caté, on allait aux JMJ... Evidemment, les pèlerinages, maintenant, ça me gaverait.

Mais à part ça, je suis catholique, hein, tout le monde le reconnait. En tout cas, dans les sondages.

Alors, stop au deux poids deux mesures : si je suis reconnue comme catholique, j'exige que mon voisin soit reconnu comme socialiste. Ah oui, et puis, je suis aussi végétarienne et nudiste (mais j'ai pratiqué qu'une semaine pendant des vacances il y a dix ans et j'approuve pas du tout), et ça aussi, je voudrais que ça compte dans les sondages. Quand même, on peut choisir son genre, on devrait pouvoir choisir son parti ou sa religion de la même façon, non ?

Les commentaires sont fermés.